Skip to main content

J’ai testé… La Museum Week ou comment valoriser une structure culturelle sur Twitter

Une semaine pour fêter la culture sur Twitter

Il y a un an (déjà) - alors que je n’étais encore que la timide petite stagiaire de l’équipe - je me vois confier une mission : celle d’imaginer la stratégie éditoriale de Science Animation pour sa première participation à la Museum Week 2015.

Première réaction : « Gloup ! La Museum Week, c’est quoi ce truc ? Je ne connais pas ! Ca y est, je suis officiellement la risée de tous les community manager de la Terre… -_-   »

Pas de panique, on se reprend et on s’informe, tout simplement :-) Hop, deux trois clics plus tard, j’y vois plus clair.

« La Museum Week est une opération mondiale pour célébrer la culture sur Twitter. »

Hmm, okay, mais encore ?

« C’est un évènement au cours duquel toutes les institutions culturelles du monde entier sont invitées à partager sur Twitter du contenu mettant en valeur leur structure. »

D’accord, et concrètement comment ça se passe ?

« Sept « thèmes » différents, traduits par sept hashtags, sont imposés chaque jour durant une semaine. » Chaque jour, les musées participants doivent donc poster du contenu en rapport avec un thème, symbolisé par un hashtag. Par exemple, le lundi, le hashtag imposé était #secretsMW : le but était donc de poster du contenu dévoilant les coulisses de sa structure, les anecdotes, les off, etc.

Intégralité des thèmes 2016 à découvrir ici :

Okay, je commence à saisir le truc. Mais, attends, on a oublié un petit détail non ? Science Animation ce n’est pas un musée…

Non, effectivement, nous ne sommes pas un musée pour la simple et bonne raison que, déjà, nous n’avons pas de lieu pouvant accueillir le public ! Et alors, croyez-vous que cela va nous arrêter ?!

Je vous livre donc dans ce petit billet les quelques étapes par lesquelles je suis passée, sous les conseils avisés de ma responsable Audrey Bardon. Des petits conseils pratiques qui, peut-être, vous aideront à participer vous aussi à cet évènement :-)

 

Première étape : se poser les bonnes questions

Mettre en place une stratégie éditoriale passe par un premier travail de réflexion indispensable. Avant de se lancer, on me conseille donc de me poser les questions suivantes :

Quels sont nos objectifs ?

Il est important de bien définir dès le début les objectifs que l’on cherche à atteindre en participant à l’évènement.

Faire connaître sa structure ? Faire venir dans sa structure ?

En ce qui nous concerne, l’objectif est clair : se faire connaître. Twitter est d’ailleurs l’outil idéal pour ça. Nous sommes purement et simplement dans un objectif « cognitif » et nous cherchons avant tout à nous faire repérer.

Quelles cibles vise-t-on ?

Se faire connaître okay, mais auprès de qui ? Car oui, encore faut t-il bien définir ses cibles. Avec ce type d’opération, cherche-t-on à se faire connaître du « grand public » ou plutôt des professionnels de son domaine ?

En ce qui nous concerne, notre communication globale est principalement axée en « B to B » (Business to Business). Notre but est donc avant tout de toucher des acteurs de la culture, tant au niveau local que national. Avec la Museum Week, nous poursuivons donc ce même objectif : se faire connaître par d’autres professionnels afin de nouer d’éventuels partenaires.

Okay, les objectifs sont fixés et les cibles définies. On se lance ? Hop hop hop, pas si vite ! Avant de partir à la recherche pure et dure de contenu, une étape indispensable…
 

Deuxième étape : s'approprier les thèmes

Car oui, les thèmes sont imposés et ils sont volontairement… larges ! Secrets, zoom, anecdotes… des mots relativement… flous !

On me rappelle donc qu'il est indispensable d’adapter les hashtags à sa propre structure.

Ce fut d’ailleurs mon principal défi en 2015. En effet, à l’époque je le rappelle, Science Animation n’avait pas de lieu dans lequel recevoir le public. Pas de lieu certes… Mais une exposition permanente en plein cœur de Toulouse : l’exposition « Lumière, faites l’expérience ! » au centre EDF Bazacle.

Qu’à cela ne tienne, nous adapterons tous les thèmes de la Museum Week à cette exposition et au lieu qui l’accueille !

Et c’est ainsi que …

… Le thème « Secrets MW » devient l’occasion de dévoiler les coulisses du montage de l’exposition, les premiers supports de communication pensés puis abandonnés…

… Le thème « Architecture MW » dédié à mettre en valeur  « l’histoire de vos bâtiments, son quartier, ses jardins » se voit quelque peu remanié.

Quelques clichés de la Ville rose et notamment du quartier du Bazacle, tout en jonglant avec le thème de la lumière, et hop le tour est joué ! :-)

Très clichés certes, mais ça fait toujours son petit effet, surtout auprès de nos amis Toulousains :-)

… le thème « SouvenirsMW » devient l’occasion de sortir de veilles affiches d’expositions de culture scientifique et technique.

… Et pour finir, le thème "Inspiration MW", initialement prévu pour inviter le public à partager du contenu en lien avec sa spécialité (sciences, histoire, art etc.), va devenir la journée dédiée au thème de l'exposition : la lumière. Au menu donc : vidéos et photos d’expériences et de phénomènes, liés à la lumière et présentés durant l’exposition.

Bref, vous l’aurez compris, ces thèmes on les prend, on les plis, on les torts dans tous les sens, on les manipule comme de la pâte à modeler pour les adapter à sa propre structure ! … En faisant toujours attention à ce que cela ne soit pas trop tiré par les cheveux non plus bien sur ;-)

Par exemple, voici quelques idées de contenus à poster en lien avec les thèmes de l'année 2016 :
 

#SecretsMW

Vous pouvez parler des coulisses de votre structure, des anecdotes vécues par vos collègues, des offs. Vous pouvez dévoiler des photos de l'envers du décor, les coller avec des photos actuelles pour jouer la carte de l'avant/après, en profiter pour montrer tout le travail, toute la réflexion qu'il y a derrière un objet, un événement ou une opération. Vous pouvez également en profiter pour faire du "teasing" et révéler, sans trop en dire, certains projets en préparation (un gros plan sur un objet, une esquisse d'une affiche, le dessin d'un futur lieu en préparation, etc.). Le but est ici de mettre l'eau à la bouche au public et de rebondir sur l'évènement pour communiquer sur vos projets.

#PeopleMW Mettez en avant votre équipe, profitez-en pour présentez ceux qui travaillent dans l'ombre et dont on ignore parfois les noms et les compétences. De même, c'est l'occasion de révéler le côté humain de votre structure. Pour cela, rien de tel que des photos de vos collègues en action (pas forcément un visage, s'ils ne souhaitent pas apparaître sur les réseaux sociaux, vous pouvez tout à fait poster un cliché de dos ou simplement de ses mains... Le tout est de montrer la richesse de votre équipe, ses compétences et ce qu'elle fait). De même, vous pouvez mettre en avant un partenaire, un personnage qui vous représente, une mascotte...
#ArchitectureMW Des clichés originaux de votre lieu d'accueil, des angles de vues que le public ne connaît pas. Vous n'avez pas de lieux ? Misez sur des photos de votre quartier ou de votre ville. Sortez des vieilles photos de votre structure et jouez à nouveau la carte du Avant / Après pour montrer l'évolution. Partagez si vous le pouvez des plans et des dessins de votre bâtiment.
#HeritageMW Parlez des créateurs de votre structure, profitez-en pour sortir des placards de vieilles affiches, partagez une timeline interactive de votre historique faite avec un outil gratuit en ligne comme Dipity, mettez en valeur ces objets, ces événements, ces actions incontournables qui sont l'ADN même de votre structure. Faites une infographie sur l'arbre généalogique de vos actions, ou de votre équipe.
#FuturMW C'est le moment de partager vos grands projets à venir. Rien de concret n'est encore fait ? (aucun support de com). Ce n'est pas un problème, ne révélez que les premières idées (votre travail de veille par exemple avec un lien vers les contenus qui vous inspirent (vidéos, photos, sites internet, etc.) et profitez-en justement pour lancer des appels à idées et impliquer directement les publics dans vos futurs projets.
#ZoomMW Le mot peut inciter à poster une photo, mais pas seulement. Le thème est plus à prendre comme "Focus sur". Tout est donc permis ici, à vous de choisir les éléments sur lesquels vous voulez faire un zoom :)
#LoveMW

Tout l'enjeu de cette journée était d'éviter la redondance avec le thème de journée précédente ;-). Pour ce dernier jour dédié au coup de coeur, tout est permis. Un lien vers l'une de vos expositions, une photo de l'un de vos événements, un partenariat créé, une expérience vécue, etc. Mais avec un axe fort : celui de l'émotion. Ce qui vous touche, vous fait sourire, vous fait adorer votre travail...

N'hésitez pas à solliciter encore une fois vos collègues pour qu'ils postent de leur propre compte Twitter, s'ils en ont un.

 

Bon, alors, on a défini la ligne éditoriale de chaque journée. Vient le moment de se poser la fameuse question « Mais que va-t-on bien pouvoir poster durant toute cette semaine…? »
 

Troisième étape : Aller à la pêche au contenu

Technique n°1 : mobiliser ses collègues !

Et pour y arriver, toutes les techniques sont permises !

Mails personnalisés, annonces générales dans l’open-space (si vous n’êtes pas trop timide) ou interventions en pleine réunion d’équipe (si vous n’êtes VRAIMENT pas timides), arrêts dans les couloirs, techniques pour les coincer entre la machine à café et la photocopieuse, textos à répétition… Non, attention, j’ai dit mobiliser, pas harceler ;-)

Le tout finalement est de se rapprocher des bonnes personnes.

Besoin de vieilles photos d’archives pour le thème 2015 "souvenirs MW" ? Rapprochez-vous du doyen de l’association qui, un brin nostalgique, conserve avec passion les trésors cachés de votre structure. Il vous donnera accès à ces petites perles que vous ne trouverez ni sur le réseau interne de votre boite, ni même en fouillant de fond en comble votre salle d’archives.

De même, vous devez raconter quelques anecdotes rigolotes qui révèlent le côté fun, mais surtout humain, de votre équipe ? Passez votre costume de détective (ou de psychologue, à vous de voir :-)) et allez mener l’enquête auprès de vos collègues. Faites les replonger dans leurs plus lointains souvenirs, pressez les comme des citrons pour qu’ils vous sortent la petite histoire ou la petite photo qui fera mouche :-)

Oui d'accord, mais comment savoir ce qui va vraiment intéresser les gens justement ?

Ah LA fameuse question que ma responsable me rappelle toujours de me poser : est ce que ce que je poste va vraiment intéresser mon public ?! En effet, le but n'est pas de poster du contenu qui ne fera rire que nous ! Alors comment faire ? On me conseille de jouer plutôt la carte du fun, de l'émotionnel, mais sans tomber dans la "private joke". Je mise donc sur des photos plutôt drôles et mignonnes qui montrent notre tendance à ne pas toujours nous prendre trop au sérieux et surtout à prendre du plaisir au quotidien dans notre travail.

Technique n°2 : faire appel à son imagination et utiliser les moyens du bord !

Si comme moi, vous n’avez pas de compétences en PAO, et vous n’êtes pas vraiment fortich pour tout ce qui est montage super sympa et effet visuel qui claque… Ne complexez pas ! Personnellement j’ai décidé de faire jouer un autre de mes talent … La comédie ^^ !

Plus sérieusement, si j'ai bien retenu quelque chose, c'est qu'il ne faut pas hésiter à se lâcher un peu et à tenter de nouvelles choses, c'est fait aussi pour ça la Museum Week ! :-)

L’outil que j’ai utilisé ici est l’application mobile Vine, un outil pour créer et partager très simplement de courtes vidéos sur Twitter. Des petits films simplissimes mais qui attirent toujours l’œil des twittos ;-).

Technique n°3 : Aller voir ce qui se fait ailleurs ;-)

"Pour trouver de l'inspiration, n'hésites pas à aller voir ce que font les autres", c'est le précieux conseil que m'a donné Audrey et que je me suis empressé d'appliquer ! Hop, on met le nez dans les nombreux storifys disponibles en ligne et qui vous donnent un accès à une sélection des tweets qui ont eu le plus de succès.

Personnellement, je vous renverrai vers celui d'Audrey pour l'année 2015 : sélection de tweets.

Vous pouvez aussi consulter celui réalisé par l'AMSCTI pour cette année 2016 qui compile les tweets postés par les institutions de culture scientifique et technique ici.
 

Quatrième étape : Programmer ses tweets et se lancer dans la Museum Week !

Pour programmer à l’avance ses tweets aux heures les plus susceptibles d’être vus, un outil : Tweetdeck.

Personnellement, je m’assure d’avoir une base de tweets prévus pour chaque thème, mais je le jour même, je laisse libre court à mon imagination et à mes idées de dernières minutes aussi :-)

Chaque jour, pour ne pas perdre vos abonnés, prévoyez un tweet annonçant le thème de la journée et les contenus postés en conséquence. Veillez un peu ce qui se fait autour de vous et retweeter les tweets que vous trouvez les plus intéressants. Suivez les interactions qui se font autour de vos propres tweets, répondez à ceux qui vous interpellent, bref, restez sur le fil Twitter ;-)
 

Le bilan

Ouf, ca y est, c'est terminé ! :) La Museum Week est officiellement terminée et l'heure est à présent au bilan. Pour cela, on peut utiliser des outils d'analyse tels que Twitter Analytics qui permettent de mieux évaluer les retombées de cette semaine : nombre d'abonnés en plus, taux de retweets, taux de mises en favoris, taux de lectures des tweets, etc. 

Ceci permet de repérer le type de contenu qui a le plus fonctionné mais aussi les comptes qui vous ont le plus suivi.

De notre côté, un bilan plutôt très positif ! C'est en effet un événement qui nous a permis de nous faire repérer par d'autres structures culturelles, parfois très éloignées et qui n'avaient sans doute jamais entendu parler de nous ! Cela ouvre donc une voie vers de nouveaux échanges. En revanche, pour ceux qui nous connaissent déjà, c'est un moyen de dévoiler un peu plus nos coulisses et de renforcer notre présence.

C'est ainsi que se termine ce retour d'expérience. Convaincus ? Alors rendez-vous pour la #MuseumWeek2017 :-)

Estelle Frayssinous - chargée de projets éditoriaux

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

The 8 group's associations

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — second floor
31000 Toulouse
Tel. +0033 (0)5 61 00 00 00
Contact us