Skip to main content

Sommes-nous tous de la même famille ?

Un parcours laïque et citoyen pour les collégiens

Depuis 2016, la Haute-Garonne a mis en place un dispositif unique en France : « Les parcours laïques et citoyens ». À travers des actions éducatives, le conseil départemental souhaite sensibiliser les jeunes collégiens de la Haute-Garonne autour de la citoyenneté et des valeurs de la république. Plus de 118 associations se sont investies dans le projet, dont vous savez qui  ? … Science Animation bien sûr !  Je suis partie suivre Alain et Romain, au collège des Pont-Jumeaux, pour découvrir le parcours laïque et citoyen mis en place par Science Animation.
 

« Somme-nous tous de la même famille ? », la genèse du projet

C’est en s’appuyant sur l’exposition «  Sommes-nous tous de la même famille ? » que le parcours laïque et citoyen a vu le jour.

Petit rappel : l’exposition a été créée en 2011 par Science animation et Carrefour des Sciences et des Arts. Cette exposition  invite le visiteur à tourner les pages d’un carnet de recherche pour  découvrir, jour après jour, les notes et réflexions de différents scientifiques. Préhistorien, paléontologue, généticien, anthropologue, mathématicien, historien, géographe et sociologue autour d'une question : « Sommes-nous tous de la même famille ?». L’objectif de cette exposition est de susciter la réflexion autour des problématiques sociétales liées au racisme et au communautarisme. Force est de constater que l’exposition s’inscrivait complètement dans le dispositif  du parcours laïque et citoyen.
 


 

Maintenant que vous savez tout sur le contexte, je vais pouvoir vous raconter mon après-midi avec les collégiens de Ponts-Jumeaux.

Une après-midi pour découvrir l’expo !

Lundi 29 mai, je rejoins Alain et Romain (nouveau bénévole à Science Animation) devant le collège Pont-Jumeaux pour assister au parcours. Pour le moment, je n’en sais pas plus sur la suite des opérations. Alain m’amène au CDI, lieu où se déroulera l’activité. J’avais oublié l’existence de ce lieu, pourtant très important dans la vie d’un collège. Des souvenirs refont surface !

Lorsque j’arrive, je découvre plusieurs panneaux de l’exposition « Sommes-nous tous de la même famille ? » ainsi que quatre animations installées au centre de la pièce. Le rendu est attrayant et attise la curiosité.

Alain m’explique le déroulé de l’après-midi : les élèves participeront à une animation d’une heure par demi-classe. Dans un premier temps, Alain et Romain présenteront l’exposition  et sa thématique. Dans un second temps, les élèves participeront aux animations par petits groupes.

Un peu avant l’animation, je m’entretiens avec la professeure à l’initiative de cette rencontre. Elle m’explique que cette intervention vient à la suite d’un travail fait tout au long de l’année avec les élèves  autour de la thématique du handicap, des différences et du racisme. Les élèves ont réalisé en classe des saynètes suivies par des débats afin de réfléchir et de discuter ensemble de ces notions. Cette animation sonne comme le glas d’un travail rondement mené depuis une bonne partie de l’année.

Surmonter les stéréotypes

15 H : la sonnerie retentit dans le collège Pont-Jumeaux. Les élèves arrivent et commencent à s’installer. Alain et Romain se présentent et expliquent l’objet de leur intervention.
 


 

La séance débute par une introduction sur les origines de l’Homme :

« De nombreuses personnes se sont penchées sur nos origines : préhistorien, généticien, archéologue... Tous ont contribué à l’éclairage de notre histoire. La découverte de l’ADN en 1953 a marqué un tournant dans la connaissance et l’étude de nos ancêtres. Nous nous sommes rendu compte que nous étions tous issus du même ancêtre : l’hominidé. » explique Alain.

Et se poursuit avec l’histoire des migrations :

« L’homme a commencé à migrer il y a plus de 100 000 ans. Les migrations sont des phénomènes courants. Les causes sont variables : besoin de ressources naturelles, menaces climatiques, politique… ».

Les médiateurs abordent et déconstruisent ensuite les théories racistes du XVIIIe qui consistaient en la classification des Hommes selon leurs différences physiques.

« Nos différences physiques sont le fruit de l’adaptation de notre corps à notre environnement. Pourquoi certains hommes ont la peau plus foncée ? Tout simplement car leur peau s’est adaptée à un environnement ensoleillé. La peau produit de la mélanine afin de se protéger du soleil et des cancers » racontent nos médiateurs.

La ségrégation, l’apartheid, le nazisme… Ils reviennent également sur plusieurs événements qui ont sombrement marqué l’histoire. Enfin, la première partie de l’animation se finit par l’explication des peines encourues pour des propos et des actions racistes.
 


 

Les élèves très réactifs n’ont pas manqué d’intervenir pour compléter les propos des médiateurs lors de ce début de séance.

Place aux jeux pour éveiller les consciences

La séance se poursuit avec 4 jeux que les élèves testent tour à tour. Les jeux permettent aux élèves de comparer et d’analyser les données.  Voilà pour vous un petit aperçu :  
 


 

L’« Arbre de l’évolution des hominidés » : ce jeu invite à replacer les figurines sur l’arbre de l’évolution en tenant compte des dates indiquées sous chaque figurine. Le but de cette manipulation est de casser les idées reçues… Et non, l’Homme ne descend pas du singe ! Concentration et implication sont au rendez-vous pour les élèves du collège Pont-Jumeaux.
 


 

On entend parfois des mots sans trop savoir ce que cela veut dire. « Le jeu des définitions » consiste à associer les bons mots aux bonnes définitions pour éviter les amalgames et les incompréhensions.
 


 

« Si la terre avait un an » est un jeu qui consiste à placer sur un calendrier tous les grands événements majeurs de l’histoire de la Terre. Cela permet de mieux se rendre compte de l’évolution de l’Homme.
 


 

Les scientifiques classent parfois les humains selon différents critères, mais les critères sont tellement variés et arbitraires qu’aucune hiérarchisation n’est possible. Le jeu « Peut-on classer l’espèce humaine ? » permet d’en prendre conscience.

Bilan du parcours laïque et citoyen

Emigré, immigrant... Les définitions n’étaient pas forcément claires dans les esprits des collégiens. Cette séance d’animation a permis de clarifier certains concepts et termes largement entendus, notamment dans les médias. Les collégiens ont également pu aborder le thème du racisme et du communautarisme sous une approche scientifique en partant à la découverte de l’histoire de l’homme, ses origines et son évolution.

Les élèves se sont fortement impliqués durant la séance. Aujourd’hui encore, le racisme soulève des indignations chez les grands comme les plus jeunes ! Une manière d’apporter un éclairage et des outils aux collégiens qui deviendront les citoyens de demain.

À ce jour, plus de 30 000 collégiens sont concernés par le dispositif Parcours laïque et citoyen sur des thèmes très variés : l’art, l’histoire, la science...

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

The 8 group's associations

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — second floor
31000 Toulouse
Tel. +0033 (0)5 61 00 00 00
Contact us