Aller au contenu principal

Bilan d'une première année d’animation territoriale en Occitanie

Découvrez les actions pour dynamiser le réseau régional de culture scientifique et technique

Le nouveau Pôle Territorial de Référence (PTR) a été officiellement lancé en novembre  dernier par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Mais tout au long de l’année 2017, un Consortium de 8 associations chargé de son animation a mis en place une série d’actions autour de 9 missions pour soutenir la CSTI en région et accompagner les acteurs dans ce développement.

Ce Consortium est en partie constitué par des associations du Groupe Science Animation, mis en place il y a plusieurs années. L'objectif de ce dernier était de rassembler des associations de chaque département de l'ex-région Midi-Pyrénées afin de mutualiser les forces et mailler l'ensemble du territoire. Toutes les associations du Consortium animent par ailleurs activement depuis plusieurs années des communautés d'acteurs sur leur territoire, en organisant des rencontres, en soutenant des projets ou encore en accompagnement leur montée en compétences. 
 

Quelles sont les missions proposées par le Consortium ?

Ces neuf missions sont en lien avec les 5 orientations de la stratégie nationale visant à renforcer la CSTI :

Qui sont les membres du Consortium ?

Le Consortium est actuellement composé des associations suivantes, rayonnant ensemble sur la totalité du territoire :

D'autres associations devraient rejoindre le Consortium très prochainement.
 

Qu’a fait le Consortium en 2017 ?

Dans ce billet, nous vous proposons de découvrir le bilan 2017 mais aussi les perspectives de chaque mission à l’aide d'infographies et de zooms sur certaines actions déjà menées ou en cours.
 

Mission 1 - Animer le Pôle Territorial de Référence (PTR) « Sciences et Société »  en Occitanie

Zoom 1 : Lancement et animation des groupes de travail thématiques

Suite au lancement du nouveau Pôle Territorial de Référence « Sciences et Société en Occitanie » le 14 novembre 2017, des groupes de travail ont été proposés par ses membres :

Ces groupes de travail auront pour mission de dégager des pistes concrètes d’actions à mettre en place afin de dynamiser la CSTI en Occitanie.

Un appel à participation a été lancé sur Echosciences Occitanie afin que toute personne intéressée puisse rejoindre un ou plusieurs de ces groupes de travail en tant que membre ou animateur. Actuellement, plus de 80 personnes sont inscrites aux groupes de travail. 

Zoom 2 : Réalisation de comptes-rendus et diffusion

Science Animation a pris en charge la rédaction des comptes-rendus des rencontres du PTR et la diffusion auprès de tous les acteurs du territoire.D’autre part, Science Animation a en charge le secrétariat du Pôle et représente le PTR dans les instances nationales de gouvernance et diffuse l’information à laquelle il a accès.

Les comptes-rendus de la journée de lancement du PTR  et de la réunion du 31 janvier 2018 ont été diffusés aux participants ainsi qu’aux acteurs CSTI et via les réseaux sociaux :

Conclusion et perspectives de la mission 1 

Durant l'année 2017, Science Animation s'est impliqué dans l'animation du PTR, en intervenant dans l'organisation et l'animation des rencontres, le suivi du Pôle, la réalisation de comptes-rendus et la diffusion des informations auprès des acteurs locaux de la CSTI ainsi que des instances nationales. Dès le début 2018, le Consortium a accompagné la mise en place des groupes de travail du PTR.

Il s'agira alors d'appuyer ces groupes de travail durant toute l'année afin de faire émerger des propositions d'actions à mettre en place. Ces propositions seront documentées et présentées lors des rencontres du PTR, ainsi que lors du Forum territorial de la CSTI.
 

 

Mission 2 - Structurer et Animer le réseau des acteurs de la CSTI

Zoom : Recensement des acteurs de la CSTI du territoire

L’intégralité des membres du Consortium s’unit pour mener à bien ce recensement des acteurs de la CSTI en Occitanie. En effet, grâce aux diverses implantations géographiques et domaines de prédilection de chacun, la mise en commun des listings permet de constituer un listing le plus exhaustif possible. Chaque membre du Consortium s’est vu attribuer un secteur géographique (un ou plusieurs départements) ou une communauté importante à recenser dans le cadre des missions du PTR.

Puis chaque secteur ou communauté a été complété par les autres membres. Le listing est agencé par département et recense le nom, le type de structure, la ville et les contacts mail de chaque acteur identifié. Le document comporte également un onglet qui recense les centres de loisirs et lieux de lecture publique d’Occitanie.

Le recensement des acteurs de la CSTI en Occitanie a été réparti en 3 cercles pour une meilleure exploitation future du listing.

À ce jour, plus de 1 400 acteurs ont été répertoriés, tous cercles confondus.

À suivre, une enquête quantitative : Le recensement des acteurs de la CSTI en Occitanie est une première étape. Dès mars 2018, un questionnaire sera envoyé au listing afin d’en savoir plus sur les pratiques et les activités des structures.

D’autres vagues de questionnaires devraient suivre jusqu’en 2019 afin d'interroger les acteurs régionaux de la CSTI sur des thématiques précises comme le tourisme par exemple. Pour mener à bien cette mission, le consortium s'appuiera sur l’Ocim (Office de Coopération et d’Information Muséales)

Conclusion et perspectives de la mission 2

Au-delà du recensement qui permettra de réaliser une grande enquête sur l’offre et les besoins des acteurs régionaux en 2018, un des enjeux importants de cette mission était également de permettre aux acteurs des deux ex-régions de se connaître. Cela s'est concrétisé à travers l'organisation du Forum territorial de la CSTI à Montpellier, ainsi que par des visites sur le terrain par les membres du Consortium.

Science Animation a, par ailleurs, ouvert un bureau à Montpellier, afin de se rapprocher des acteurs locaux et soutenir leurs actions.

Enfin, plusieurs nouveaux forums plus ciblés sont en cours de réflexion, s'appuyant sur l'expérience de Carrefour des Sciences et des Arts qui a organisé ceux du Lot et de l'Aveyron. Il pourra s'agir de forums départementaux ou de forums thématiques. 

 

 

Mission 3 - Valoriser tous les acteurs et les activités de CSTI

Zoom  1 : Présentation d'Echosciences Occitanie

Des rencontres et sessions de prise en main de la plateforme Echosciences Occitanie ont  été organisées. Les associations du Groupe Science Animation se sont mobilisées pour réunir les acteurs de la CSTI sur leur département afin de leur présenter Echosciences Occitanie.

Par ailleurs, d’autres rencontres ont été réalisées avec des réseaux d’acteurs : les acteurs des FabLabs, les responsables du magazine scientifique des universités toulousaines, les responsables communication des universités de Montpellier et de Perpignan, des associations de CSTI. L’Université de Montpellier a ainsi souhaité valoriser son magazine papier de science et société en republiant ses articles sur Echosciences Occitanie.

La plateforme a également été officiellement présentée par la Région Occitanie à l’occasion du Forum territorial de la CSTI en juin 2016 qui se tenait à Toulouse, devant près de 150 personnes. De même, lors du Forum territorial de la CSTI de Montpellier en juin 2017, une nouvelle présentation d’Echosciences Occitanie a été proposée, agrémentée d’un bilan et des perspectives envisagées dans les mois à venir.

Zoom 2 : Partenariat et diffusion

Un partenariat avec la radio étudiante Campus FM Toulouse a été monté, offrant une chronique aux animateurs d’Echosciences Occitanie dans l’émission « 20mg de sciences » afin d’y partager l’agenda culturel scientifique. Avec le soutien de Science Animation, l’émission s’est rapprochée de Radio Campus Montpellier et Perpignan pour créer un partenariat. Il consiste à diffuser les émissions respectives de culture scientifique telles que « 20 mg de sciences » sur chacune des radios. 

« Stimuli », une émission radio de culture scientifique, existe déjà depuis cinq ans sur Radio Campus Montpellier. Diffusée tous les 3e jeudis du mois, l’émission est menée par l’association Cosciences. Depuis décembre 2017, en partenariat avec Science Animation, l’émission est ponctuée d’une chronique « Quand les sciences sorts les couverts » sur l’alimentation et les sciences ainsi qu’un agenda des manifestations scientifiques issu des contributions d’Echosciences Occitanie comme pour l’émission « 20 mg de sciences ». Pour chaque émission, « Stimuli » mettra en avant un évènement de l’agenda de Toulouse et « 20 mg de sciences » de l’agenda de Montpellier.  

Conclusion et perspectives de la mission 3 

Concernant Echosciences Occitanie, afin de dépasser le cercle des acteurs de la CSTI et des férus de Science, une campagne de communication ciblant le grand public sera lancée en 2018. Elle visera notamment les amateurs de lectures scientifiques, à travers des lieux tels que les bibliothèques et librairies.
 

 

Mission 4 - Impulser et accompagner les projets sur l’ensemble du Territoire

Zoom : Le Propulseur 

Afin d'accompagner des porteurs de projets sur le territoire, Science Animation a développé un tiers lieu mobile, fournissant les outils nécessaires pour « propulser » des projets en lien avec la science, la technique et l'innovation. Il est équipé pour cela des technologies numériques nécessaires à la présentation de dispositifs de médiation et intègre tous les moyens de production et de diffusion participatifs pour permettre la réalisation de contenus avec le public.

Le Propulseur sera présenté dans 40 villes sur la période-2016-2017-2018 à raison d’une semaine par étape. À chaque étape, une programmation spécifique est organisée en coordination avec les acteurs locaux et en fonction des besoins du territoire. Des formations, démonstrations, ateliers sont organisés pour les publics locaux (élèves, entrepreneurs, salariés…). Lors de la tournée 2016-2017, le Propulseur a accueilli près de 30 000 visiteurs sur plus de 100 jours.

Conclusion et perspectives de la mission 4

Le Consortium a souhaité s'investir dans l'accompagnement de porteurs de projets de CSTI. Cela se traduit par la mise à disposition de compétences et d'outils, ainsi que l'organisation de rencontres favorisant les partenariats. Durant l'année 2017, afin de favoriser la mise en lumière de projets et la rencontre de potentiels partenaires, Science Animation a réalisé une veille de projets, a animé la plateforme en ligne de projets Makerscience, et organisé un temps de rencontre avec des porteurs durant le Forum territorial de la CSTI.

En 2018, le Forum des initiatives sera renouvelé. Un important travail de documentation de projets sera également réalisé, notamment sur les activités conçues pour la Nuit des chercheurs. Par ailleurs, afin de soutenir le développement de ses projets, l'association a diffusé les appels à projets de la Région auprès de nombreux acteurs. Elle a également été à la rencontre de porteurs sur le terrain et leur a mis à disposition Le Propulseur, lieu mobile permettant de réaliser du prototypage. Cette tournée est renouvelée pour l'année 2018 et prévoit déjà de nombreuses étapes.

 

 

Mission 5 - Créer un centre de ressource régional

Zoom : Recensement et diffusion de portraits de chercheur-e-s du territoire

En septembre 2017 a été lancé sur Echosciences Occitanie « Chercheur.e.s d’Occitanie », une communauté dédiée aux portraits de femmes et d’hommes qui incarnent la recherche scientifique en Occitanie. Un coup de projecteur initié dans le cadre de la Fête de la science 2017.

Conclusion et perspectives de la mission 5 

De nombreuses ressources en CSTI sont actuellement disponibles sur le territoire. Mais il est encore difficile de les identifier. La première étape de cette mission a été de penser un catalogue commun d'une part, et de recenser les ressources d'autre part. Trois catalogues sont en cours de réalisation : un catalogue commun d'offres en matière de CSTI, une banque de portraits de chercheurs, et un catalogue d'activités scientifiques et techniques pour les bibliothèques et médiathèques.  

Le recensement des acteurs de la CSTI effectué en 2017 permettra de réaliser une enquête afin d'identifier toute l'offre de CSTI existante. Un cahier des charges est en cours de rédaction afin de construire l'outil qui hébergera cette offre.

La banque de portraits de chercheurs a été lancée en 2017, dans le cadre de la Fête de la science, et compte désormais plus de 130 éléments, publiés chaque semaine sur Echosciences. Ces ressources permettront d'identifier des acteurs de la recherche pour des actions de CSTI. En 2018, de nouveaux portraits (écrits ou vidéos) seront récoltés ou réalisés par le Consortium. Enfin, Délires d'encre et Science Animation travaille actuellement sur la création du catalogue d'activités pour le secteur de la lecture publique. Délires d'Encre à déjà entamé un important travail d'identification, qui sera par la suite formalisé et diffusé. 
 

 

Mission 6 - Développer des partenariats avec des acteurs hors CSTI

Conclusion et perspectives de la mission 6 

Afin de démultiplier les actions de CSTI sur le territoire, le Consortium met actuellement en place des passerelles avec six secteurs envisagés : les acteurs du tourisme, le secteur de la lecture publique, les tiers lieux, le secteur du loisir périscolaire, les médias et les entreprises. Après plusieurs rencontres avec les acteurs du tourisme, deux actions sont actuellement à l'étude pour courant 2018 : la formation des acteurs de la CSTI à l'accueil touristique, et la création de fiches parcours touristiques thématisés.

Le secteur de la lecture publique a lui fait l'objet d'un premier recensement effectué par Délires d'Encre. Celui-ci permettra de réaliser en 2018 une enquête auprès des structures afin d'identifier les actions de CSTI qu'elles mettent déjà en place ainsi que leurs besoins. En parallèle de cette action, un projet a été déposé dans le cadre de l'appel à initiatives « Le livre et la lecture publique dans le partage des CSTI » de la SOFIA et l'Amcsti, visant à créer des kits de ressources pour les bibliothèques et médiathèques. Enfin, une communauté de lecteurs de livres scientifiques a été lancée sur Echosciences Occitanie. En 2017 également, une tournée « Fab Lab » a été effectuée par le tiers lieu mobile Le Propulseur, afin d'aller à la rencontre des FabLabs de la région et les rapprocher du grand public à travers de multiples ateliers. Cette tournée est reconduite en 2018.

L'année 2018 permettra de consolider ces partenariats, et de développer des actions de sensibilisation auprès de deux autres secteurs : les lieux de loisirs périscolaires ainsi que les entreprises.
 

 

Mission 7 - Mener des actions de Recherche et Développement sur les nouvelles formes de médiation

Zoom : Développement de débats avec et pour les jeunes

Pour la Fête de la science 2017, le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a souhaité lancer une dynamique autour des débats sciences-société faisant intervenir des jeunes. Pour cela, l'association l'Arbre des connaissances, à l'origine de méthodologie de débats, a été sollicitée pour accompagner les acteurs de l'évènement. Science Animation a souhaité appuyer cette action sur la région, à travers l'organisation d'une formation ouverte à tous, et le test d'une méthodologie de débat pour les jeunes créée par l'Arbre des connaissances. Ces méthodologies s'appuient sur le jeu et la scénarisation afin de permettre à des jeunes de prendre part à des débats qu'ils ont eux-mêmes préparés.

En septembre 2017, une formation d'une journée faisant intervenir l'Arbre des connaissances a été mise en place et a accueilli 24 participants. Celle-ci était coordonnée par Science Animation et ouverte de manière gratuite à tous les porteurs de la Fête de la science 2017. La formation a ensuite été documentée et mise en ligne afin de partager les conseils et échanges de la journée. En parallèle, des guides utiles à la mise en place de débats ont été publiés sur Makerscience.

Afin de pouvoir déployer ces méthodologies de débats, Science Animation a réalisé un premier test, en partenariat avec le Rectorat de l'Académie de Toulouse et La Dépêche. 37 élèves en sport-étude au lycée Déodac de Séverac ont été invités à mener un débat-jeu de rôles sur le thème de l’humain augmenté. Propulsés en 2057, les participants étaient amenés à se questionner et se positionner sur des questions d’ordre éthique, philosophique ou économique que suscitent les progrès scientifiques tels que les implants oculaires. Après deux séances de préparation menées par Science Animation et des enseignants de technologie, le débat a eu lieu dans les locaux de La Dépêche, en présence de journalistes.

Le débat s'est conclu par l’intervention de scientifiques : Marc Macé de l’Irit, spécialiste en technologies pour les malvoyants, et Emmanuelle Rial-Sebbag, experte en bioéthique à l’Inserm. Le projet a également été documenté sur le site de Science Animation. Il s'agit maintenant de déployer ces méthodes de débats sur toute la région Occitanie et d'en construire sur de nouvelles thématiques. Science Animation travaille ainsi sur un scénario autour des énergies, ainsi qu'un projet de débats avec l'Inra.

Conclusion et perspectives de la mission 7 

L'année 2017 a permis de tester plusieurs formats de médiation scientifique afin de toucher de nouveaux publics, de nouvelles thématiques ou répondre à de forts enjeux « Sciences et Société » .

Afin de toucher de nouveaux publics, notamment les 15-25 ans, le Consortium a testé deux approches. Tout d'abord la création d'escape games à caractère scientifique. Ensuite par des partenariats avec des vidéastes scientifiques disposant de communauté sur YouTube. Ces deux formats feront l'objet de nouveaux développements en 2018 ainsi qu'une documentation afin de permettre à d'autres acteurs de les reproduire.

En 2017, deux autres formats ont été initiés afin de favoriser l'implication des citoyens, et plus particulièrement les jeunes, autour de grands enjeux scientifiques et techniques. Une méthodologie de débat mené par des jeunes a ainsi été expérimentée et documentée, autour du thème de l'humain augmenté. De nouvelles thématiques seront développées en 2018, notamment avec l'Inra.

Par ailleurs, les « sciences participatives » constituent une autre forme de médiation soutenue par le Consortium. Une communauté de pratiques a été lancée sur Echosciences Occitanie, dans laquelle les actions sur le territoire autour de cette démarche seront diffusées.

Enfin, l'organisation du Séminaire de Muséologie de Toulouse, dans laquelle est impliqué Science Animation, permet chaque année d'échanger avec de nombreux professionnels sur les nouvelles formes d'expositions et de médiation. L'édition 2017 portait sur le thème de la petite-enfance.

 

 

Mission 8 - Proposer des formations pour l’ensemble des acteurs de la CSTI​

Conclusion et perspectives de la mission 8 

Le développement de la culture scientifique et technique sur le territoire passe nécessairement par la montée en compétences des acteurs de terrain et la formation de personnes souhaitant s'y investir.

Pour cela, plusieurs membres du Consortium animent régulièrement des formations à la médiation scientifique ou encore la communication. En 2018, cette offre de formation sera enrichie par de nouveaux modules, ouverts à tous les acteurs et proposés régulièrement sur l'année. Ils seront définis selon les besoins identifiés durant une première enquête réalisée en 2017 auprès des participants du Forum territorial de la CSTI, et d'une seconde menée début 2018.
 


 

Mission 9 - Évaluer les actions de CSTI et leurs impacts sur les publics

Conclusion et perspectives de la mission 9 

Afin de fournir des outils d'évaluation aux acteurs et dresser un panorama de l'action de CSTI sur le territoire, plusieurs pistes ont été déployées fin 2017. Il s'agira en 2018 de profiter de l'enquête menée auprès des acteurs locaux pour y inclure une évaluation de l'impact de leurs actions. En parallèle, une veille sur les outils sera menée afin de les partager au réseau d'acteurs du territoire.

Cette première année de lancement et d’animation du nouveau PTR a permis de poser les bases d’un projet d’envergure au service du développement de la CSTI en région qui va se prolonger et s’amplifier dans les années à venir.

En voir plus : 

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

Le Groupe Science Animation

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — 2ème étage
31000 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06
Contactez-nous