Aller au contenu principal

Recherche et Innovation Responsables : quels critères ? Quel vocabulaire ? Quels lieux ?...

Retour sur une journée d’ateliers

Vendredi 1er juillet, une quarantaine de personnes – universitaires, acteurs culturels, entreprises, collectivités... – se retrouvaient à la Cité des Sciences pour une journée d’ateliers sur le thème de la « Recherche et de l’Innovation Responsables (RRI) », que nous co-organisions dans le cadre du programme RRITools. « Projet européen », « Éducation aux sciences », « Living lab », « Innovation durable »... quelques mots bien familiers échangés entre les participants, café à la main, attendant le démarrage de la journée.  Pas de doute, le concept de la RRI enthousiasme autant qu’il interroge.
 

Loin d’être simple, il désigne une démarche de recherche et d’innovation en adéquation avec les valeurs, les besoins et les attentes de la société. De nombreuses structures en appliquent déjà quelques facettes (charte éthique, implication des citoyens, actions pour l’égalité homme/femme,...). Cette journée permettait donc de croiser ces structures avec des personnes intéressées par la démarche. L’occasion également de faire découvrir la plateforme participative RRITools qui propose plus de 400 ressources pour appliquer la RRI.
 

 
La journée a donc débuté avec une première série d’ateliers et de retours d’expériences. Dans un coin, une dizaine de participants écoutaient attentivement l’équipe de SoScience. Cette agence accompagne les laboratoires et groupes industriels pour repenser leur projet d’innovation. Après une petite explication sur le principe « d’innovation responsable » et sur leur activité, SoScience a sorti les post-it pour une séance de créativité « Imaginez votre projet d’innovation responsable ».
 

 
Plus loin, un groupe débattait ensemble sur le sens des mots employés dans la RRI : « engagement », « innovation », « faire participer »... Puis des membres de Paris Région Entreprises ont présenté leurs outils pour une innovation responsable : grille de critères, questions à se poser, exemples de bonnes pratiques, etc.
 

 
D’autres encore suivaient un atelier sur les dimensions de la RRI. L’occasion pour chacun de parler de ses problématiques et recueillir quelques conseils.  L’atelier s’est conclut par une démonstration de la base de ressources RRITools.
 

 
Le vocabulaire et les critères à respecter constituaient donc le fond de cette matinée d’échanges. « L’atelier Imaginez votre projet d’Innovation Responsable animé par SoScience m’a fait comprendre que de nombreuses définitions de la RRI coexistent et elles divergent sur certains points. » nous explique Julien Lorentz, chargé de communication et informatique chez Euroscience.

L’après-midi n’était pas en reste : trois autres ateliers étaient proposés, avec pour thème commun « les tiers lieux qui favorisent la RRI ». L’atelier sur la démarche Living lab du Dôme, nouveau centre de sciences situé à Caen porté par Relais d’Science, a attiré les curieux. Son objectif : transformer le public d’un lieu culturel en acteurs de l’innovation. Une démarche loin d’être simple à mettre en place, mais bénéfique pour tous : les citoyens (dont beaucoup de jeunes) se sentent valorisés et les entreprises récupèrent de précieux retours d’usagers. Présent dans la salle, Julien Lorentz s’enthousiasme : « c’est une belle occasion pour mieux appréhender le fonctionnement des living labs, qui est le futur de la médiation scientifique selon moi. Cela me conforte dans l’idée que les centres de science ont totalement leur place au sein de la démarche RRI, voire même y sont au centre, comme c’est le cas pour le Dôme ! »
 

 
Dans une autre pièce, plusieurs personnes écoutaient avec attention le récit de la Boutique des sciences de l’Université de Lyon. Ce service et lieu universitaire a pour objectif de rapprocher chercheurs, étudiants et citoyens. Ces derniers vont pouvoir y soumettre des problématiques sociétales, traitées ensuite par des étudiants qui enquêtent sur le terrain et des chercheurs qui apportent leur expertise.
 

 
Enfin, le dernier atelier accueillait Claire Brossaud, sociologue, membre du laboratoire Lyon Architecture Urbanisme Recherche (EVS-LAURE) et de l’association VECAM, qui revenait sur ses actions pour construire un lieu scientifique ouvert et basé sur le « bien commun ».
 

 
La journée s’est ainsi conclue sur des initiatives inspirantes et de précieux contacts pour tous les participants.

Prochain rendez-vous fin septembre, à Toulouse,
pour un atelier-formation sur la RRI !

 
 

Ce séminaire a été organisé par Science Animation dans le cadre du projet RRITools en partenariat avec Universcience, le programme Inmédiats. En collaboration avec l’AMCSTI, SoScience, Solve France, Sciences Citoyennes, Paris Région Entreprises, La Boutique des Sciences de l’Université de Lyon.
 

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

Le Groupe Science Animation

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — 2ème étage
31000 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06
Contactez-nous