Skip to main content

10 choses que l'on retient sur le congrès de l'AMCSTI 2017

Le grand rendez-vous national des acteurs de la culture scientifique et technique

L'amcsti, c'est le réseau national des professionnels de la culture scientifique, technique et industrielle. Chaque année, son équipe organise un grand congrès réunissant tous ces acteurs. Et cette année, c'était à Bordeaux que nous sommes allés festoyer. Nous n'étions pas moins de 10 membres de l'équipe, accompagnés de notre super Propulseur, stationné pour l'occasion devant Cap Sciences. Un bel évènement où chacun d'entre nous a pu se nourrir des passionnants échanges sur le thème cette année des "transitions". Voici donc le résumé du congrès de Amcsti 2017, en 10 éléments clés.

Sarah, chargée de médiation scientifique et projets citoyens

J'ai compris l'importance de la médiation non pas uniquement pour faire comprendre les sciences, mais en tant que générateur de liens sociaux par le biais des sciences. Le projet E-fabrik illustre très bien cet aspect en prétextant l'utilisation d'outils numériques pour que des jeunes réfléchissent et prototypent des solutions pour le handicap. Il s'agit d'utiliser le Fab Lab, non pas comme outil de médiation numérique, mais comme prétexte pour mélanger les publics autour de thématiques sociales.
 


 

Morgane, chargée de communication et responsable d’Echosciences Sud

Juste avant de gravir et découvrir la stratégie culturelle de la Dune du Pilat, Nicolas De Laitre, directeur adjoint de Cap Sciences, nous a offert un petit focus sur l’enquête du credoc sur les modes de vie. Sans surprise, les centres de culture scientifique ne résident pas suffisamment encore dans l'imaginaire des Français quand on parle de sorties culturelles. Les structures de culture scientifique et technique auraient tout à gagner de connaître et de comprendre leurs cibles afin d'adapter leurs offres culturelles. Mais aussi, de proposer des offres au meilleur moment dans l'occupation du temps générale d'une cible potentielle (pas forcément dans les temps de loisirs classiques, mais peut-être pendant le temps de transport ou de repas).  En sachant que la première des raisons qui poussent à réaliser une sortie culturelle, c’est la convivialité.
 


 

Audrey, responsable communication

Construire une exposition scientifique s’inspirant des escapes games et utilisant la technologie RFID pour suivre le parcours utilisateur, c’est le pari que s’est lancé l’équipe de Cap Sciences avec Luminopolis. Et franchement, c’est réussi ! Une scénographie sobre mais très efficace, et de très bonnes manips à énigmes. Durant le congrès, nous avons testé le parcours en mode « challenge » en équipe, avec un temps limité (contrairement aux visites classiques). Tous les participants étaient divisés en petits groupes et devaient, en seulement 1h, répondre à un maximum d’énigmes (il fallait trouver 1 mot à chaque fois). Nous disposions d’une carte avec puce RFID que nous connections à une tablette pour chaque énigme afin de rentrer le mot trouvé. Et nous nous sommes pris au jeu, en courant à travers les allées pour répondre aux énigmes.  Et nous n’avons pas manqué de râler en voyant que nous n’étions que 5e !
 


 

Nicolas, en mission Service civique sur le Propulseur

Ce que propose Tela Botanica avec des ressources de médiation en accès libre gratuit ET validées par les pairs illustre bien les enjeux du futur dans nos métiers. Je parle d'expérience avec l'ensemble des projets européens par exemple qui demandent une mise à disposition ouverte des ressources développée lors des projets H2020. Si l'on veut répondre à cet objectif de proposer des contenus de bonne qualité au plus grand nombre afin d'utiliser les sciences comme tremplins pour les sociétés, la culture scientifique devrait être selon moi, comme la santé, une ressource du domaine publique.
 


Crédits : Simon‏ 
 

Julie, responsable du pôle Ingénierie de projets

Je retiens le challenge Luminopolis bien sûr ! La découverte d'un outil original en médiation et qui fonctionne très bien. Et quel plaisir de vivre soi-même l'expérience pour mieux appréhender cette forme de médiation.  Mais aussi un moment véritablement convivial, stimulant l'esprit d'équipe, la bonne humeur, les échanges entre professionnels. Tous les congressistes semblaient à la fois totalement investis dans le jeu et heureux d'être là et de partager ce moment. Et ça j'ai adoré! Une expérience de type escape game que je conseille à 200% !
 


 

Johan, directeur

Quelqu’un m’a demandé où était situé notre lieu. Je lui ai répondu que nous étions d’une certaine manière des « bernard l'hermite de la culture scientifique » : nous investissons des lieux très variés pour accueillir des publics. Mais le lendemain, j’ai découvert Darwin éco-système à Bordeaux, un lieu magnifique, ancienne friche urbaine, réunissant de nombreux associations et entreprises de l’économie verte et solidaire. Et là, je me suis dit que je rêverais d’animer un tel espace à Toulouse !
 


 

Alain, responsable du Propulseur

Je retiens tout particulièrement tous les mots de soutien et d’encouragement à notre projet « Le Propulseur ». Ainsi que le beau projet E-fabrik qui associe jeunes et personnes en situation de handicap qui, ensemble, imaginent des solutions utilisant les outils de fabrication numérique. A Toulouse, le FabLab universitaire Campusfab travaille également sur ces questions qui pourraient se croiser.
 


 

Lionel, chargé de productions techniques

Durant le parcours dédié aux FabLabs, Thomas Amouroux de Cap Sciences nous a expliqué l'utilisation d'un business canvas afin de penser le modèle éco de son Fablab. Et pour cela, il a trouvé un bel exemple : "La valeur ajoutée de Céline Dion ? C'est faire pleurer les gens !".
 


Crédits : AFoucault_CSA
 

Léna, chargée de médiation scientifique

Ce que je retiens de ce congrès (du point de vue d'une médiatrice scientifique) : qu'il soit question de « transition numérique » ou « d'évolution de la médiation », les pratiques de culture scientifique et technique sont tournées dans le sens du partage. Ces rencontres ont permis d'échanger sur les projets de chacun, sur l'utilisation des outils numériques entre pairs et sur les approches à adopter face aux publics. Et bien que la société ne cesse d'évoluer à travers l'actualité scientifique et le numérique, l'enjeu du médiateur demeure identique : éveiller la curiosité et partager les savoirs pour que chacun puisse avoir les clés de compréhension et se forger son propre esprit critique.
 


 

Laure, chargée de diffusion

Je citerais une phrase très juste de Nicolas De Laitre, directeur adjoint de cap sciences : « Ceux qui disent qu’ils veulent toucher tous les publics, ça n’a pas de sens. Vouloir toucher tout le monde, c’est toucher personne. », durant le parcours « les csti dans le marché du temps de loisirs ».
 


Olivier Moch, Président de Science Animation

Le Congrès a consacré une longue session à un sujet difficile, l’évaluation des actions de culture scientifique, technique et industrielle. Attention, il ne s’agit pas seulement de mesurer les fréquentations ou les satisfactions des publics ! L’affaire est plus ambitieuse : il faut estimer l’impact des actions. C’est nécessaire pour les choisir et les construire. Par exemple, pour conforter les filles dans un choix de filières scientifiques, vaut-il mieux monter des expos, des interventions dans les collèges, des fab-lab itinérants, des jeux de rôle, des conférences ? Qu’est-ce qui sera le plus efficace ?

En voir plus :
back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

The 8 group's associations

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — second floor
31000 Toulouse
Tel. +0033 (0)5 61 00 00 00
Contact us
10 choses que l'on retient sur le congrès de l'AMCSTI 2017 | Science Animation

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.