Aller au contenu principal

Concevoir une Boite à métiers sur le numérique

Retour sur la réalisation d'une nouvelle Boite à métiers

Après avoir déjà conçu 3 « Boites à métiers » (les industries technologiques, les métiers de la recherche et la ville), Léna se lance un nouveau défi : concevoir une nouvelle sur les métiers de la filière numérique. Une nouvelle production en partenariat avec la Fondation Thales, l'École IPI, Epitech Toulouse, Toulouse Métropole Emploi et Berger Levrault qui partira en tournée dès la rentrée 2018. Un domaine extrêmement large qu'il a fallu explorer pour en retirer des profils métiers pertinents. Elle nous raconte les étapes de conception. 

Petit rappel : Qu’est-ce qu’une boîte à métiers ?

Partir d’un objet et remonter toute la chaîne des métiers qui lui est associée, voici le principe de la « boîte à métiers », projet initié par Science Animation, en partenariat avec la fondation CGénial. À partir d’un jeu de rôle attractif et d’une présentation interactive, il s’agit de découvrir une filière et les différents métiers qui y sont associés, les chiffres clés, les anecdotes... Ainsi, l’animation des « boîtes à métiers » permet de répondre à ces deux constats :

1/ La méconnaissance des métiers. L’approche formation étant majoritairement abordée auprès des scolaires, ces derniers ne connaissent pas toujours ce qu’y a-t-il derrière, notamment en terme de métiers. Dès lors, l’approche culturelle des métiers scientifiques est privilégiée dans ce dispositif.

2/ La sous-représentation des femmes dans les métiers scientifiques et techniques. Ce qui suggère de s’appuyer de cette problématique afin de lutter contre certains stéréotypes.

Depuis la création des boîtes à métiers, six déclinaisons ont pour le moment été développées : la filière de l’aéronautique, la filière de la santé, la filière du spatial, la filière des industries technologiques, la filière de la ville et la filière de la recherche publique.
 

Les étapes de conception

Voici les 3 étapes clés pour la naissance d’une nouvelle boite à métiers :

1/ Un comité scientifique en charge de la conception du dispositif réunit Science Animation et des professionnels de l’activité, partenaires du projet (Fondation Thales, l'École IPI, Epitech Toulouse, Toulouse Métropole Emploi et Berger Levrault)

2/ Plusieurs réunions de travail avec ce comité permettent de définir la thématique exacte et son angle d’approche. Puis s’en suivent les étapes de réalisation avec notamment le choix des objets et la rédaction du contenu du jeu de rôle : les missions et les métiers que l’on souhaite mettre en avant (environ 6 missions et 30 métiers différents).

3/ Enfin, plusieurs séances test permettent de présenter la nouvelle boîte dans les lycées. Et suite aux retours des élèves, une version définitive est réalisée puis présentée dans les établissements scolaires à la prochaine rentrée scolaire.
 

Une nouvelle thématique

Pour cette nouvelle « boite à métiers », c’est donc la filière du numérique qui a été retenue. C’est un secteur d’activité qui constitue une réelle opportunité pour les jeunes diplômés. Avec environ 700 000 emplois directs en France, le numérique est un secteur porteur pour les jeunes. Web, informatique, mais aussi aéronautique, automobile, objets connectés et robotique, les champs d’application du numérique sont nombreux, grâce à des technologies de plus en plus pointues.

Dès lors, plusieurs messages clés ont été retenus et sont transmis à travers la « Boîte à métiers » : 

Pour répondre à ces objectifs, le contenu du jeu de rôle a été élaboré autour de ces grands axes de réflexion.
 

 

Objectifs : les missions doivent permettre de présenter la diversité des métiers du numérique, mais également sa transversalité à travers de nombreuses filières ainsi que les différentes échelles des structures (industrie, start-up…).
 


 

Objectifs : les badges doivent présenter la diversité des métiers scientifiques et techniques, mais également les métiers dits « en tension » par rapport vis à vis de l'emploi, les métiers supports et ceux méconnus par les jeunes.

Web, cyber-sécurité, systèmes embarqués, logiciels et cloud, toutes ces notions liées au numérique sont abordées dans le jeu de rôle et mettent en scène divers secteurs d’activités tels que : le e-commerce, le spatial, la santé, les objets connectés, l’aéronautique, etc.
 

Un objet phare 

« Du premier téléphone au tout nouveau smartphone... Remontez la chaîne des métiers ! ». Telle est l’approche choisie pour cette Boîte à métiers sur la filière du numérique. Le téléphone est donc l’objet « totem » de cette nouvelle version. L’idée est de partir d’un objet commun à la majorité des élèves et de présenter son histoire, de son invention jusqu’à son utilisation actuelle qui est synonyme d’une transformation numérique incontestable. En partant du smartphone et de ses différentes fonctionnalités (écran tactile, messagerie, photographie, internet, applications diverses et variées), l’objectif est de présenter aux élèves toute la chaîne de conception d’un outil numérique et les différents métiers qui en découlent.
 

Le scénario d'animation

 

 

Le test auprès des élèves 

Les deux séances test de la Boite à métiers ont pu être programmées pour la fin de cette année scolaire : 

Le jeudi 31 mai 2018 avec une classe de 1ère S au Lycée Le Ferradou à Blagnac.
 


 

Le lundi 4 juin 2018 avec une classe de 2nd du Lycée Toulouse Lautrec.
 

 

En conclusion : de nouvelles animations dès la rentrée scolaire 2018 

Désormais validée par les élèves, il ne reste plus qu’à finaliser les visuels de cette nouvelle Boîte avec le comité scientifique avant que tous les supports partent à l’impression. S’en suivra également quelques modifications sur le scénario d’animation pour inclure les dernières démonstrations manquantes. Et l’on pourra alors annoncer l’arrivée de la « Boîte à métiers – la filière du numérique » dans la prochaine tournée, dès la rentrée de septembre ! Ce qui promet encore de nombreuses heures d’animation et de belles rencontres.

En voir plus : 

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

Le Groupe Science Animation

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — 2ème étage
31000 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06
Contactez-nous