Aller au contenu principal

Jouer avec les idées reçues sur les réseaux sociaux

Devinettes, Gifs, et idées reçues pour la Fête de la science

En rejoignant Science Animation pour un stage de 6 mois dans le service communication, Sabrine avait pour mission d’imaginer des formats originaux sur les réseaux sociaux. La Fête de la science tombe plutôt à pic pour lui donner un super terrain d’expérimentation. Elle nous partage ici une expérience de création de GIFs pour faire briller la thématique des idées reçues de cette nouvelle édition.

Au début de mon aventure chez Science animation,  on m’a beaucoup parlé de ce futur MédiaLab que l’association cherche à mettre en place prochainement. Si au début ce terme m’était inconnu, j’ai vite compris l’objectif qui me concernait : tester de nouvelles formes de communication. Trouvant la mission très stimulante et ayant la liberté de proposer de nouveaux formats d’images numériques à publier sur les réseaux sociaux, je me suis lancée avec Morgane dans la réalisation de GIFs. Mais alors, pourquoi le GIF ? Si dans le passé ce dernier par son effet flashy, lourd et démodé n’attirait plus la foule, aujourd’hui les gifs font fureur sur les réseaux sociaux. Ils sont appréciés et utilisés par beaucoup d’internautes, particulièrement les accros à Twitter et à Instagram.

Les GIFs permettent à mon sens de dynamiser un contenu texte en lui offrant une dimension fun et décontractée. Cependant, si vous pensez qu’un GIF, notamment d’ordre scientifique, se réalise en quelques minutes, détrompez-vous ! Vous verrez que cette image animée de quelques secondes cache derrière elle un vrai travail de réflexion et de réalisation.
 

Premiers tests pour réaliser des GIFs

Avant d’entamer l’expérimentation des GIFs pour la Fête de la science, j’ai d’abord réalisé quelques tests afin de me familiariser avec cet exercice assez particulier ! Pour ces tests, je n’avais rien organisé : pas d’écriture de scénarios par exemple. Mon but était seulement de voir quelle application mobile utiliser, comment elle fonctionne, etc. Une fois les petits tests réalisés, j’attendais l’événement idéal pour proposer des GIFs plus élaborés, à publier sur les réseaux sociaux. Le premier événement qui me semblait adapté pour ce type d’action était la MuseumWeek qui avait lieu du 23 au 29 avril 2018. Si vous ne le connaissez pas, le principe de cet événement web est simple : les différentes structures culturelles internationales publient sur les réseaux sociaux pendant une semaine, en utilisant des hashtags thématiques communs. Pour cette occasion, nous avons réalisé des GIFs présentant des membres de l'équipe.

Pour la Fête de la science, j’ai voulu tenter les GIFs autour de la thématique principale de l'édition 2018 : les idées reçues en sciences. L’objectif était de communiquer sur ce thème particulier de façon fun en piochant plusieurs idées reçues. Évidemment, avec un tel média il est impossible de s’attarder et de tout expliquer sur une idée reçue puisque d’une part les GIFs sont assez courts, et d’autre part, le nombre de caractères sur certains réseaux sociaux comme Twitter est beaucoup trop limité. Le but était donc de donner envie au public d’en savoir plus ! Et peut-être aussi de lui faire découvrir des idées reçues encore inconnues.
 

Étapes de réalisation

Choix des idées reçues en science

Étape aussi drôle que complexe : le choix des idées reçues et des représentations via les GIFs. Comme je le disais plus haut, l’objectif est de choisir une idée reçue d’ordre scientifique. Afin de pimenter cette expérimentation, il était question de réaliser un GIF de type « jeux de mots » à faire deviner aux internautes.Pour cela, je me suis inspirée du « jeudimage » réalisé par l’Agence Anouk Déqué sur Instagram. Ce sont des images et des GIFs qui représentent des jeux de mots divers de la vie quotidienne :)


 

Le choix des idées reçues est complexe puisqu’il faut penser à tout ! Au matériel possible à utiliser, au scénario, à la véracité du message transmis et à la capacité de l’internaute à deviner. S’agissant d’idées reçues scientifiques, il ne faut pas que ce soit trop difficile ou incompréhensible.

Choix de l’application et scénarios

Le premier critère dans ma recherche était donc de trouver une application gratuite et de bonne qualité. Après plusieurs tests, l’heureuse élue était : « Gif Me ». Il s’agit d’une application gratuite fonctionnant sous Android et IOs. Elle permet en plus de réaliser des GIFs « classiques », de rajouter du texte, des filtres, des symboles... Bref, de quoi laisser libre sa créativité !

Une fois l’idée en tête, l’application sélectionnée, il faut passer au scénario qui sera imaginé compte tenu des fonctionnalités qu’offre l’application utilisée. Bien qu’un GIF de quelques secondes paraisse facile à réaliser, il est nécessaire d'écrire un scénario détaillé pour ne pas perdre beaucoup de temps lors de la réalisation, et de partir dans tous les sens.

Dans le scénario, on intègre également les « actions » ou les « prises », puisque s’agissant de plusieurs photos à assembler, il faut imaginer ce que ces photos (1, 2, 3, etc.) vont représenter. Après cette étape, il est ensuite conseillé de régler la vitesse sachant que le GIF ne doit être ni trop rapide, ni trop long !
 

Choix du lieu et du matériel

Eh oui ! Pour faire des GIFs il faut prévoir le lieu en fonction de son scénario. La lumière est également très importante pour vos différentes prises.

Concernant le matériel, vous l’aurez compris, il faut un téléphone avec une très bonne qualité photographique et une bonne application. En fonction de vos idées vous pouvez avoir besoin d’un trépied pour stabiliser votre téléphone et même d’une perche à selfie. En ce qui concerne l’application « Gif Me », il faut noter que le GIF perd en qualité lorsqu’il est transféré sur les réseaux sociaux, d’où l’importance d’un très bon téléphone ! 

Mais également de quoi créer le GIF.


 

 

Les idées reçues en sciences, attention aux limites 

Représenter une idée reçue d’ordre scientifique – donc complexe - avec l’utilisation de GIFs qui est un média court, est loin d’être évident. Il est primordial de ne pas faire d’erreurs qui pourraient compromettre la pertinence et à la véracité de l’information transmise au public. Oui, on est dans du sérieux, malgré la dimension fun du média choisi ! Les idées reçues à représenter ont donc été choisies en prenant en compte leur complexité, sachant que la meilleure solution est de choisir des idées reçues « simples », même si nous savons qu’en réalité rien n’est simple avec la communication scientifique.

Malgré la mise en place d’un scénario, il est également possible lors de la réalisation d’être emporté par la création et l’ambiance rigolote et d’oublier l’objectif du message à transmettre. Nous avons par exemple eu quelques difficultés avec l'idée "Nous pouvons actuellement aller vivre sur Mars". Pas simple en un GIF d'insister sur le mot "actuellement". Et puis nous avions utilisé au départ des décors réalisés au FabLab qui n'étaient pas juste scientifiquement. Il fallait rester vigilants, même pour un GIF !

Dans le cadre du Média Lab, vous découvrirez d’autres expérimentations et tests à Science Animation ! Restez connectés :)
 



 

 

En savoir plus : 

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

Le Groupe Science Animation

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — 2ème étage
31000 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06
Contactez-nous
Jouer avec les idées reçues sur les réseaux sociaux | Science Animation

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.