Aller au contenu principal

Une deuxième édition pour « Ma thèse en jeu vidéo »

La Game Jam scientifique organisée par Genopolys Montpellier

« Ma thèse en jeu vidéo » est renouvelé pour 2019 ! 5 doctorants ont la chance de vivre pendant 48h le développement d’un jeu vidéo sur leur thèse avec des étudiants motivés de l’École ArtFX ! Les cerveaux vont chauffer du vendredi 22 au dimanche 24 mars 2019 à Montpellier et les jeux développés seront présentés à tous les curieux le 5 avril prochain. Science Animation accompagne à nouveau l’événement notamment dans la communication, la formation et la sélection des doctorants. 

« Ma thèse en jeu vidéo » est un événement organisé depuis 2018 par Genopolys à Montpellier en partenariat avec le Labex Epigenmed, la Délégation Occitanie Est du CNRS, l'École ArtFX, l'École Doctorale CBS2 et Science Animation. Le principe : 5 doctorants vont cogiter pendant 48h avec des étudiants en jeux vidéo sur le scénario et le développement d’un jeu basé sur un aspect de leur thèse. Leur objectif : créer un jeu vidéo fun et pédagogique, un défi pas si simple… :-) 

 

 

Une formation courte à la médiation scientifique par le jeu vidéo

Cette année, avec Genopolys et ArtFX, nous avons co-construit une formation sur une journée pour tous les doctorants intéressés par l’événement. Les objectifs : sensibiliser aux grands principes de la médiation scientifique, donner un aperçu de la manière dont on fabrique un jeu vidéo et ce qu’il est possible de faire en 48h.

Une dizaine de personnes s’est inscrite avec des profils très différents, issus de disciplines variées (biologie cellulaire, sociologie, sciences cognitives…), joueurs frénétiques ou occasionnels !
 

 

Premières questions posées aux doctorants : à quoi jouez-vous en ce moment ? Citez-nous une chose que vous aimez et une autre que vous n’aimez pas du tout (pour ma part, je kiffe la neige et je n’aime pas du tout les yaourts liquides). Un exercice tout simple qui a permis de mieux les connaître et de détendre l’atmosphère.

Comment mêler au mieux amusement et pédagogie

Une grande partie de la formation s’est particulièrement penchée sur les spécificités de la médiation scientifique via le jeu vidéo. Brice Maurin, responsable pédagogique de l’école d’ArtFX, a mis notamment en avant que dans le monde de l’industrie du jeu vidéo, un jeu réussi est un jeu qui procure du plaisir chez les joueurs. À vouloir que ce soit trop pédagogique, on peut vite perdre cet aspect. Il faut trouver le bon équilibre entre amusement et apprentissage. Pour y arriver, il faut avant tout bien définir ses objectifs pédagogiques et sa cible, 10-15 ans pour « Ma thèse en jeu vidéo ». Dans le cas du développement d’un jeu en 48 h, les objectifs ne doivent pas être trop ambitieux, surtout si le sujet de thèse est très fondamental. 

 

 

Il faut être raisonnable dans les objectifs pédagogiques, mais aussi dans le scénario du jeu imaginé. Développé un jeu d’aventure avec 12 niveaux ne se fait pas en 48h à 6 personnes ! Le plus simple est d’imaginer un jeu avec un personnage principal, un ennemi, un niveau et ce que l’on appelle une boucle de gameplay. C’est la structure de base d’un jeu vidéo, c'est-à-dire un objectif/un challenge/une récompense.

Le témoignage de Claire, une participante de la première édition 

Après un test des jeux développés l’année dernière, Claire Dupont, une ancienne participante, a partagé son expérience très enrichissante. Elle raconte sa frustration lorsque les étudiants d’ArtFX lui ont dit que certains aspects du jeu qu’elle avait en tête étaient trop complexes à développer en 48h, mais aussi la joie de découvrir le résultat final qu’elle n’aurait jamais pu imaginer toute seule. Elle souligne aussi l’ambiance détendue et la bonne humeur de tous les participants. Pour preuve, ses coéquipiers sont maintenant devenus des amis ! 
 

Un oral pour sélectionner 5 doctorants

Suite à la formation, les doctorants se sont prêtés à l’exercice de l’oral après avoir envoyé un petit dossier expliquant leur motivation et leur projet de jeu.

Ils ont toutes et tous fait de jolies prestations ! On aurait aimé que tout le monde participe à « Ma thèse en jeu vidéo », mais malheureusement l’événement est limité en place et ne peut qu’accueillir 5 doctorants :-(. Le cœur lourd, il faut bien l’avouer, nous avons choisi 5 doctorants en fonction de leur motivation, leur capacité à vulgariser et la faisabilité du jeu vidéo qu’ils imaginent.
 

 

Voilà les cinq heureux lauréats :

Par la suite, tous les participants vont se rencontrer pour mieux comprendre leur monde respectif. Une fois les équipes formées, les étudiants d’ArtFX auront l’occasion de visiter les laboratoires des différents doctorants.

C'est parti pour la game jam !

C’est parti pour un marathon de 48h à suivre avec #MaTheseJV, et pour ceux qui auront la chance d’être à Montpellier, vous pourrez tester tous les jeux le 5 avril prochain à Genopolys à partir de 18h (lien d’inscription à venir sur le site de Genopolys).

Voici un petit retour en images sur la game jam :

Soundtrack: Daisys

*Genopolys est une Unité Mixte de Service créée le 1er janvier 2014 par le CNRS, l'INSERM, et l'Université de Montpellier.  Ce lieu est un carrefour de rencontres scientifiques entre chercheurs, cliniciens, industriels et citoyens. Il est accessible à tous ceux qui souhaitent se réunir, se former et s'informer sur des sujets scientifiques.
 

En voir plus : 

back to top

Science Animation

Science Animation développe et anime des lieux, des événements, des communautés et des projets pour rendre accessibles à tous les sciences, les techniques et les innovations. Elle est associée à sept autres structures culturelles, reparties sur toute la région afin de mailler le territoire, formant ensemble le "Groupe Science Animation".

Le Groupe Science Animation

  • Science en Tarn
  • Science en Aveyron
  • Pyrènes Science
  • Science en Bigorre
  • Science Animation
Science Animation
39 allée Jules Guesde
Au Quai des savoirs — 2ème étage
31000 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06
Contactez-nous